Lycée Kléber - Strasbourg

    

     

Le lycée

Historique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l'annexion de l'Alsace-Lorraine en 1871,  les Allemands construisent en 1889 un nouvel établissement scolaire à Strasbourg : Die Neue Realschule.

Par décret impérial du 3 juillet 1893, la Neue Realschule s’intitule Oberrealschule.

En 1917-1918, l’établissement accueille 894 élèves. A la fin de l’année scolaire, après le départ des allemands, il ne reste que 542 élèves.

En  septembre 1919, après le retour à la France, l'établissement prend le nom de "Lycée Kléber »

    Né à Strasbourg en 1753, Jean-Baptiste Kléber est le plus illustre des généraux strasbourgeois.  

    Il a remporté de nombreuses victoires dans les armées révolutionnaires.

    Il a été assassiné au Caire en 1800 lors de l’expédition en Égypte.  

    Son corps repose depuis 1838 Place Kléber, ancienne Place d’Armes, au coeur de Strasbourg.

Le Lycée Kléber accueille alors des élèves des classes primaires aux classes préparatoires et est dispersé en trois lieux : Kléber Palais, à proximité du Palais du Rhin, ancien Palais impérial,  Kléber Château, situé près de la Cathédrale et Kléber Saint-Jean, situé près de l’église Saint Jean.

L’établissement (Kléber Palais, Château et Saint-Jean confondus) compte plus de 1000 élèves en 1928-1929,  1220  élèves en 1930 (dont seulement 40 élèves de classes préparatoires), 1949 élèves en 1935.

Dès 1930, devant le manque de locaux, apparaît l’idée de la construction d’un nouveau bâtiment.

En septembre 1930, le lycée Kléber change de statut et devient «lycée national avec autonomie financière et budget propre». Une convention est signée avec la Ville de Strasbourg pour des «programmes de travaux».

De 1939 à 1944, sous l’occupation allemande, le lycée Kléber Palais devient Bismarckschule Oberrealschule für Jungen et Saint Jean prend le nom de Karl Roos Schule.

Les patronymes des élèves et du personnel sont germanisés. L'usage du français est interdit.

Les élèves suivent les cours en allemand. Les cours s’arrêtent le 23 novembre 1944 avec la Libération de Strasbourg.

Les cours reprennent progressivement en 1945 avec une augmentation constante des effectifs et le problème de locaux devient crucial. Dès 1949, le Maire de Strasbourg propose la construction d’un nouvel établissement rue Jacques Kablé. Ce nouvel établissement, situé dans la partie nord de Strasbourg, dans un quartier neuf bâti sur les anciennes fortifications, sur une superficie de plus de 9 hectares, permettant l’édification de plusieurs gymnases et terrains de sport, devra comporter un internat et avoir une capacité d’accueil de 1800 élèves.

La construction de l’actuel ensemble Kléber démarre en juin 1954.

Le bulletin des anciens élèves du 1er octobre 1954 salue l’événement :

    «  Nos enfants trouveront bientôt un nouveau Kléber qui sera, espérons-le, un lycée modèle. Déjà une bâtisse de 5 étages déchire le ciel de la rue Jacques Kablé de son étrave imposante  »

En 1959, après de nombreux retards et difficultés, les travaux sont achevés et le lycée Kléber intègre les locaux actuels avec  2479 élèves, des classes primaires aux classes préparatoires.

En 1966 une statue du Général Kléber est installée à l'entrée du lycée. Cette statue avait été commandée en 1932 au sculpteur Ernest Diosi par la municipalité du village de Kléber, situé à 28 km d'Oran. Elle a été "rapatriée "dans la cour du lycée.

A partir de 1965, le premier cycle est constitué en CES devenu pédagogiquement autonome (nomination d’un Principal), mais il reste subordonné au Proviseur du lycée. Les  classes primaires disparaissent en 1968.

Le collège Kléber est « indépendant quoique implanté dans la cité scolaire Kléber » depuis 1977 et une convention est signée entre les deux établissements. Les installations sportives, le restaurant scolaire, les personnels de service et d’intendance sont communs aux deux établissements.

En 1977, le lycée Kléber accueille 1572 élèves, du second cycle aux Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE). En 2010, il  compte près de 2100 élèves dont 900 étudiants de Classes Préparatoires aux Grandes Écoles et 200 professeurs.

Depuis une dizaine d’années, grâce à la Région Alsace, le lycée Kléber a fait l’objet d’un grand travail de restructuration : rénovation des bâtiments scientifiques et de l’internat, construction de nouveaux bâtiments, de salles équipées d’ordinateurs, de vidéoprojecteurs et de tableaux blancs interactifs, création d’un grand CDI multimédia.

Le lycée Kléber est aujourd’hui le grand lycée à dominante scientifique d’Alsace

 

Les travaux d'agrandissement et de restructuration du Lycée Kléber ont donné lieu à la réalisation de nouveaux bâtiments HQE dans l'esprit d'un environnement durable.

 

Un  diaporama réalisé pour le 3ème Congrès franco-allemand des lycéens au "Vaisseau" de Strasbourg du  20 au 21 janvier 2011

auteurs :     Annick Den Dryver, professeur de SVT

                   Le groupe d'élèves bilingues de 2de8

 Visionner le diaporama

       

      Pour plus de précisions et mieux connaître l’histoire du lycée Kléber, vous pouvez vous référer à la publication de Monsieur Clad, professeur d’Histoire et de Géographie au lycée Kléber de Strasbourg de 1969 à 1992

      Clad, François. Lycée Kléber : Historique 1919-2000

 

             

Haut de page

Copyright (c) 2010 Lycée kléber. Tous droits réservés.